La nouvelle exposition de la BU du Mans évoque un sujet méconnu mais pourtant tellement prégnant pour ceux qui les vivent au quotidien : les handicaps invisibles.
Cette exposition se propose de sensibiliser aux handicaps invisibles à partir de textes issus d’ateliers d’écriture organisés à l’université sur cette thématique.
Mais comment définir et appréhender ces handicaps invisibles ?
Camille L, étudiante à l’initiative de ce projet, nous aide à en discerner les contours :
« Ces petits points noirs du quotidien indiscernables pour autrui mais qui à la longue se transforment en véritables et aigües petites morsures de la vie, nous les appellerons les handicaps invisibles. Dépressions, problèmes psychologiques, phobies, maladies et douleurs chroniques…tous ces troubles ne sont pas discernables au premier regard et c’est pourquoi ils sont peu compris bien que ceux qui les subissent jours après jour se trouvent réellement contraints par ces derniers.
Que ce soit par le biais de témoignages authentiques ou de créations fictives, les participants à ces ateliers, issus de diverses filières, souhaitent ainsi mettre en lumière ces tourments peu reconnus par le biais de la plume : lettres, poèmes ou nouvelles…tous les genres littéraires sont mobilisés pour matérialiser ces handicaps, au sens large du terme, qui ne sont pas visibles sur les corps et les visages. »

Du 15 au 31 avril 2019 dans votre BU, venez découvrir des textes rédigés autour de ce sujet méconnu mais inspirant pour ces jeunes écrivains de notre université !
Les étudiants liront publiquement leurs travaux le 25 avril à 12h00, dans la salle d’actualité de la BU : un moment de partage et d’écoute à ne pas rater.

%d blogueurs aiment cette page :