Dites-nous ce que vous pensez de la BU et gagnez l’un des lots mis en jeu !

Du 21 novembre au 11 décembre 2022, les bibliothèques universitaires du Mans et de Laval lancent une grande enquête de publics pour améliorer leurs services.

Dites-nous tout et gagnez peut-être l’un des 50 lots mis en jeu !

Votre avis compte !

Vous et votre BU, c’est… un peu, passionnément, à la folie, pas du tout ?

Votre avis nous intéresse dans tous les cas !

Nous en avons besoin pour mieux comprendre vos usages et adapter notre offre à vos besoins.

>> Répondez à l’enquête ici

Inscrites dans une démarche d’amélioration continue, vos bibliothèques universitaires du Mans et de Laval ont besoin d’en savoir plus sur ce que vous connaissez, utilisez, appréciez plus ou moins : horaires, espaces, accueil, documentation, services… 

Que vous soyez étudiant.e sur place ou à distance, enseignant.e/chercheur.se, personnel BIATSS ou autre profil, à Laval ou au Mans, prenez quelques minutes pour nous donner votre avis.

Vos réponses sont très importantes pour nous !

Il vous faudra entre 5 et 15 minutes pour renseigner le questionnaire.

Vos réponses seront traitées de façon anonyme.

De nombreux lots à gagner

Pour les membres de la communauté Le Mans Université, un tirage au sort vous permettra de gagner l’un des 50 lots mis en jeu* : places de spectacle, de cinéma, d’escape game, jeux, BD, goodies… alors tentez votre chance !

Consulter le règlement du jeu-concours

* Lots offerts par nos partenaires :

  • Librairie Bulle
  • La Boîte à jeux
  • CGR Le Mans
  • Escape Yourself Le Mans
  • Sortilèges
  • EVE

Une question ? Contactez vos BU : http://www.bumaine.fr/contacts/

Un avis, une remarque, une suggestion ? Dites-nous tout : http://www.bumaine.fr/donner-votre-avis/

Suivez le courant de l’actualité avec Europresse

Envie de consulter la presse depuis votre ordinateur, tablette, smartphone ?

Un nombre impressionnant de titres de journaux et magazines est disponible sur Europresse, le kiosque numérique que les BU mettent à votre disposition.


Europresse

Europresse permet d’accéder à la presse française (dont Le Monde), régionale et internationale, soit près de 8 000 sources dont une part est consultable au format pdf avec une mise en page identique à l’édition papier. Vous y trouverez aussi de la presse sportive (dont le quotidien L’Equipe), de la presse générale et quelques titres de vulgarisation scientifique.

Cette base propose des sources spécialisées dans plusieurs domaines (arts et culture, sciences humaines et sociales, économie, consommation, secteurs industriels, sciences, etc.) ainsi que des fils de presse (AFP, AP, Reuters), sites web, blogs, rapports, etc.

Pour la consulter, cliquez sur Europresse depuis la page des ressources en ligne du SCD, ou cliquez directement ici.

Vous pouvez utiliser plusieurs critères de recherche. N’hésitez pas à cliquer sur la « Recherche avancée » sous la barre de recherche principale, les possibilités y sont démultipliées !

Vous pouvez aussi feuilleter des journaux et revues : cliquez sur le bouton « Publications PDF » dans la barre en haut de la page puis choisissez un titre. Par défaut, c’est la dernière édition disponible qui s’affiche. Vous pouvez aussi consulter d’autres numéros en pré-sélectionnant une date en haut de la page, avant de choisir un journal.


Un atelier pour découvrir la ressource

Pour vous guider dans l’utilisation de cet outil n’hésitez pas à vous inscrire à l’atelier « Trouver des articles de presse en 2 clics ». Il s’agit de courtes sessions de formation animées par les membres de la BU en 30 minutes ou 1 heure. Qu’est-ce qu’on y trouve ? Comment rechercher des articles sur un sujet précis, un évènement, une personnalité…

Soyez curieux et vous ne pourrez plus vous passer de cette ressource.

Pour vous inscrire, c’est ici : http://www.bumaine.fr/demander-un-atelier-a-la-carte-bu-du-mans

Nous restons à votre écoute.

En cas de difficultés ou de questions, n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse : bu-doc-elec@univ-lemans.fr ou celle-ci pour les ateliers à la carte : bu-formations@univ-lemans.fr.

Une question ? Contactez vos BU : http://www.bumaine.fr/contacts/

Un avis, une remarque, une suggestion ? Dites-nous tout : http://www.bumaine.fr/donner-votre-avis/



Cairn sciences en test jusqu’au 15 novembre

Découvrez la plateforme Cairn sciences proposée en test par vos BU du 15 septembre au 15 novembre 2022.

La plateforme Cairn sciences, lancée en début 2022, regroupe environ un millier de livres électroniques de sciences fondamentales.

L’offre inclut une partie des principaux éditeurs scientifiques comme Dunod, De Boeck, Lavoisier ou EDP sciences, et recouvre les disciplines suivantes : chimie, géosciences, informatique, ingénierie, logique, mathématiques, physique, sciences de l’univers, sciences de la vie.

Vos BU lancent un test Cairn sciences sur l’ensemble de l’université du 15 septembre au 15 novembre 2022. Sur cette période, vous avez la possibilité de consulter l’ensemble de la plateforme en accès illimité.

Pour la consulter, cliquez sur Cairn sciences depuis la page des ressources en ligne du SCD (sur l’ENT étudiants : rubrique BU).

Vous pouvez nous faire part de vos remarques sur cette offre sur l’alias bu-doc-elec@univ-lemans.fr

Profitez bien de cette opportunité de découverte jusqu’au 15 novembre 2022 !

Une question ? Contactez vos BU : http://www.bumaine.fr/contacts/

Un avis, une remarque, une suggestion ? Dites-nous tout : http://www.bumaine.fr/donner-votre-avis/

Votre BU commémore le cinquantenaire de la mort d’Alejandra Pizarnik (traduction du texte en espagnol à la suite)

La BU du Mans s’associe aux commémorations des 50 ans de la mort d’Alejandra Pizarnik


Alejandra Pizarnik s’est éteinte le 25 septembre 1972 en Argentine, à Buenos Aires. Les commémorations du cinquantenaire de la disparition de cette grande figure de la littérature hispanophone contemporaine feront l’objet de plusieurs événements d’envergure, en Argentine, son pays natal, tout comme en France, ou elle vécut de 1960 à 1964.

Signalons entre autres cette initiative de mise en valeur des dédicaces d’amis de la poétesse à la Biblioteca Nacional de Maestros de Buenos Aires:
http://www.bnm.me.gov.ar/novedades/?p=33791

D’autre part, la Biblioteca Nacional Mariano Moreno prépare une exposition d’envergure sous la responsabilité d’Evelyn Galiazo, directrice de recherches de cette institution, sous le titre Alejandra Pizarnik. Entre la imagen y la palabra qui aura lieu le 22 septembre 2022.

En France, c’est à l’École Normale Supérieure de Paris que se tiendra un colloque intitulé Alejandra Pizarnik et Paris : Imaginaires, intertextes, langue française, les vendredis 23 et samedi 24 septembre 2022.
https://www.fabula.org/actualites/alejandra-pizarnik-et-parisimaginaires-intertextes-langue-francaise_105552.php

La BU du Mans, qui a rassemblé au fil des ans un important fonds documentaire sur cette grande poétesse argentine, souhaite participer à ces commémorations en proposant la vidéo de l’interview d’une spécialiste de l’œuvre de Pizarnik, Federica Rocco de l’université d’Udine (Italie) par le professeur Fernando Copello (Le Mans Université) en présence d’un groupe étudiants en espagnol.
L’interview est disponible en langue espagnole avec un sous-titrage en français. Nous vous invitons à la découvrir sous ce lien :


Pour aller plus loin, vous pouvez vous plonger dans le fonds Pizarnik de la BU, dont vous trouverez ci-dessous une présentation synthétique :
http://www.bumaine.fr/presentation-du-fonds-pizarnik-de-la-bu-du-mans/


Notre fonds Pizarnik s’enrichit continuellement. Parmi nos dernières acquisitions, nous pouvons citer notamment l’ouvrage de Federica Rocco sur le thème du voyage dans la littérature argentine qui consacre plusieurs pages à notre auteure (Marginalia ex-centrica : viaggio nella letteratura argentina, Federica Rocco. Venezia, 2012. Cote BU du Mans : 868.993 2 ROC), ou encore l’ouvrage intitulé Alejandra Pizarnik : biografía de un mito par Cristina Pina et Patricia Venti publié à Buenos Aires en 2021 qui présente une des biographies les plus complètes de notre poétesse (cote BU : 868.993 2 PIZ P). Nous venons d’intégrer également la traduction de La marée d’André Pieyre de Mandiargues publiée à Buenos Aires par Aquarius en 1971 et un numéro de la revue Caras y caretas consacré entièrement à la poétesse d’Avellaneda publié en 2021 (en cours de catalogage). La maison d’édition Ypsilon a édité cette année la poésie d’Alejandra Pizarnik au format de poche, ce qui permettra une plus large diffusion de son œuvre en France dans l’excellente traduction de Jacques Ancet (cote BU 868.993 2 PIZ).

Nous vous souhaitons un bon visionnage et une belle (re)découverte de l’oeuvre de Pizarnik.

Texte écrit en collaboration avec Fernando Copello, enseignant-chercheur émérite en littérature hispanique, membre du laboratoire 3Lam



La Biblioteca Universitaria de Le Mans se asocia a las conmemoraciones que tienen lugar en torno a los 50 años de la muerte de Alejandra Pizarnik

Alejandra Pizarnik murió el 25 de septiembre de 1972 en Buenos Aires. Las conmemoraciones del cincuentenario de la desaparición de esta gran figura de las letras hispanoamericanas contemporáneas darán lugar a varios eventos de envergadura en la Argentina, su país natal, y también en Francia donde vivió entre 1960 y 1964.


Subrayemos entre otras la iniciativa de exponer las dedicatorias de amigos de la poeta en la Biblioteca Nacional de Maestros de Buenos Aires:
http://www.bnm.me.gov.ar/novedades/?p=33791


Por otro lado, la Biblioteca Nacional Mariano Moreno de Argentina prepara una exposición bajo la responsabilidad de Evelyn Galiazo, directora de investigaciones en esta institución. Su título es Alejandra Pizarnik. Entre la imagen y la palabra y comienza el 22 de septiembre de 2022.
En Francia, es en la École Normale Supérieure de París donde tendrá lugar un coloquio internacional titulado Alejandra Pizarnik y París: imaginarios, intertextos, lengua francesa los días 23 y 24 de septiembre de 2022:
https://www.fabula.org/actualites/alejandra-pizarnik-et-parisimaginaires-intertextes-langue-francaise_105552.php


La Biblioteca Universitaria de Le Mans, que ha reunido un importante fondo documental sobre esta gran escritora argentina, desea participar en estas conmemoraciones proponiendo el video de una entrevista a Federica Rocco, especialista de la obra de Alejandra Pizarnik, profesora en la universidad de Udine (Italia), entrevista a cargo de Fernando Copello (Le Mans Université) en presencia de un grupo de estudiantes de español.
La entrevista está disponible en lengua española con subtítulos en francés. Se encuentra en el enlace siguiente:


Para ir más lejos proponemos a los interesados que se sumerjan en el fondo Pizarnik de nuestra biblioteca, del que encontrarán una presentación sintética en el siguiente enlace:
https://www.bumaine.fr/presentation-du-fonds-pizarnik-de-la-bu-du-mans/


Nuestro fondo Pizarnik se enriquece continuamente. Entre nuestras últimas adquisiciones contamos con la obra de Federica Rocco sobre el tema del viaje en la literatura argentina que dedica varias páginas a nuestra escritora (Marginalia excéntrica: viaggio nella letteratura argentina, Federica Rocco. Venezia, 2012, Signatura BU du Mans: 868.993 2 ROC), o también la reciente biografía titulada Alejandra Pizarnik: biografía de un mito de Cristina Piña y Patricia Venti publicada en Buenos Aires en 2021 y que presenta una de las biografías más completas de nuestra poeta (signatura BU du Mans: 868.993 2 PIZ P). Acabamos de adquirir la traducción de La marea de André Pieyre de Mandiargues publicada en Buenos Aires por Aquarius en 1971 y un número de la revista Caras y caretas dedicado enteramente a la escritora de Avellaneda publicado en 2021 (en curso de catalogación). La editorial Ypsilon de París ha publicado este año la poesía de Alejandra Pizarnik en formato de bolsillo, lo que va a permitir una mayor difusión de su obra, en la excelente traducción de Jacques Ancet (signatura BU du Mans: 868.993 2 PIZ).
Invitamos a quienes lo deseen a mirar el video de la entrevista y a (re)descubrir la obra de Pizarnik.

Fernando Copello y Pierre-Henri Janin

Penser l’écologie

Les changements environnementaux amènent les spécialistes de tous les domaines à redéfinir les cadres et catégories de pensée pour faire face à ces bouleversements.

Des ouvrages de synthèse, dans la pluralité des débats, font le point sur les termes employés ( biosphère, éthique environnementale, écopsychologie, cultures de la nature, écocide, inégalités environnementales, milieu, transition énergétique…), les disciplines concernées (anthropologie, histoire, philosophie, géographie, sociologie, études littéraires, sciences politiques, économie, droit…), les auteurs et les textes de référence :
Dictionnaire de la pensée écologique, 2015
Guides des humanités environnementales, 2016
Humanités environnementales, enquêtes et contre-enquêtes, 2017
Les grands textes fondateurs de l’écologie, 2013
Les pensées de l’écologie, manuel de poche, 2021
La pensée écologique / Timothy Morton, 2010

Les penseurs de l’écologie revisitent l’idée de nature et de vivant, s’interrogent sur comment vivre avec la nature et les catastrophes annoncées. Ils appellent à imaginer d’autres modes d’habiter la Terre :
– Catherine Larrère (philosophe née en 1944) et Raphaël Larrère (agronome né en 1942) sollicitent la protection de la nature dans Penser et agir avec la nature : une enquête philosophique, 2015
– Philippe Descola  (anthropologue né en 1949) décentre notre regard naturaliste d’Occidentaux par l’analyse des différentes relations des groupes humains avec leurs environnements : animisme en Amazonie, totémisme en Australie et analogisme en Inde,  dans Par-delà nature et culture, 2015.
 Il inspire une génération d’anthropologues : Charles Stépanoff,  Nastassja Martin (née en 1986)

 D’autres spécialistes mobilisent les sciences naturelles et sociales :
-Baptiste Morizot (philosophe né en 1983) enquête en agroécologie, en forêts et faune sauvage et élabore une réflexion singulière sur nos relations au vivant dans Raviver les braises du vivant, 2020
– Vinciane Despret (philosophe des sciences née en 1959) raconte les vies animales
– Frédéric Keck (anthropologue né en 1974) relate les risques sanitaires liés aux effets de l’urbanisation, l’élevage industriel, la déforestation et le changement climatique qui transforment nos relations aux non-humains dans Les sentinelles des pandémies, chasseurs de virus et observateurs d’oiseaux, 2020
-Bruno Latour (sociologue né en 1947),suite à l’hypothèse Gaïa formulée en 1970 par le climatologue James Lovelock, conçoit la planète Terre comme organisme vivant dont l’homme fait humblement partie dans Face à Gaïa, le nouveau régime climatique, 2015
-Augustin Berque (géographe spécialiste du Japon né en 1942), suite à Watsuji Tetsuro dans Fûdo, 1935, élabore une mésologie ou science des milieux humains et vivants dans Ecoumène, 2000
– Corine Pelluchon (philosophe née en 1967) questionne la place de l’homme rendu vulnérable dans un monde fragilisé pour une éthique environnementale dans Réparons le monde. Humains, animaux, nature, 2020

Suite à l’écologie profonde proposée en 1970 par Arne Naess (philosophe norvégien, 1912-2009), d’autres conceptions de la nature écoféministes renouvellent la pensée de communauté écologique :
– Françoise d’Eaubonne (philosophe française, 1920-2005) fonde l’écoféminisme pour une gestion égalitaire du monde 
– Val Plumwood (philosophe australienne, 1939-2008) appelle à Réanimer la nature, 2009
-Vandana  Shiva (altermondialiste indienne née en 1952) défend la diversité agricole et culturelle contre les monocultures arides pour la survie alimentaire.
-Silvia  Federici (philosophe italienne née en1942) identifie un capitalisme destructeur des terres, des femmes et du commun dans Caliban et la sorcière, 2014
-Dona Harraway (zoologue américaine née en 1944) embrasse les multiples formes de vie spécifiques en symbiose dans Vivre avec le trouble, 2016
-Isabelle Stengers (philosophe des sciences née en1949) ) est attentive aux phénomènes d’interdépendance dans le monde vivant et suggère qu’Une autre science est possible ! 2013
D’autres parcours s’inspirent de la nature tel un Biomimétisme, 1997 de la scientifique américaine Janine  M. Benyus :
-Anna Tsing  (anthropologue américaine née en 1952) déduit des espèces vivantes des manières intelligentes de coopérer dans Le champignon de la fin du monde ou la possibilité  de vivre dans les ruines du capitalisme, 2015

Enfin de nombreuses fictions et bandes dessinées font résonner ces préoccupations écologiques : climat, ressources énergétiques, biodiversité, territoire, projet de société, science et utopie :
Le monde sans fin /dessiné par Blain. Le polytechnicien Jancovici fait un diagnostic de la crise énergétique, 2021
Les petits pas ne suffisent pas / Nicolas Hulot et dessin de Muriel Douru appellent à l’action écologique, 2021
Ecotopia / Ernest Callenbach : ce récit utopique publié en 1975 offre une voie concrète et désirable de relation passionnée avec la nature : femmes au pouvoir, autogestion, recyclage.
Voici quelques pistes de lecture qui invitent à découvrir l’écologie, véritable forêt de la pensée complexe et multiple.
Tous les ouvrages, cités dans cet article, sont empruntables à la BU du Mans : voir les listes de ces ouvrages en liens hypertextes.


-->