Du 12 au 22 novembre 2019, votre BU accueille une exposition qui donne à voir une série de portraits de migrants. Les photographies des 11 migrants ont été réalisées par le photographe Fabrice Spisa, le portrait est accompagné d’un texte rédigé par le sujet lui-même et exprimant son état d’esprit.
L’exposition vise à faire prendre conscience de la réalité du déracinement vécu par ces personnes, de leurs difficultés comme de leurs espoirs. L’objectif reste de lutter contre les préjugés et d’éveiller à l’empathie et à la compréhension.
L’association La Cimade, qui est à l’initiative de cette exposition, nous en explique les finalités:
« En offrant à ces personnes exilées la possibilité d’exprimer leur singularité, elle permet de s’extraire des discours globalisant et stigmatisant pour reconnaître que l’humanité n’est qu’une et… faite de diversité ! »

L’exposition s’inscrit dans le cadre du festival « Migrant’scène » et du festival des solidarités.
Cette exposition sera visible du 12 au 22 novembre dans la salle d’actualité de la BU du Mans.

%d blogueurs aiment cette page :