Publier en Open Access

 

 Vous souhaitez publier en Open Access, découvrir ou redécouvrir les modes de publications, vous informer sur les APC ou frais de publication, éviter les revues prédatrices, le SCD vous accompagne.

Différents dispositifs vous permettent de publier en accès ouvert dans des revues à comité de lecture. C’est ce qu’on appelle la voie dorée. Le modèle économique de cette voie est un financement en amont de la publication. Il peut prendre la forme de différentes formes :

  • Le modèle auteur-payeur (APC)
  • Le freemium
  • La subvention
  • La souscription

Les revues en Open Access sont recensées par le Directory of Open Access Journals (DOAJ).

Le modèle auteur-payeur permet un accès libre au document pour le lecteur mais l’auteur ou son institution paye des frais appelés Article processing charges (APC) pour financer la publication.

Pour diffuser vos travaux en accès ouvert, vous pouvez aussi opter pour l’auto-archivage en ligne de vos travaux (Green Open Access), qu’ils soient ou non publiés en accès ouvert par ailleurs.
L’Université du Mans encourage le dépôt sur la plateforme d’auto-archivage institutionnelle HAL.

 

Éviter les revues et éditeurs « prédateurs »

Les éditeurs prédateurs, éditeurs qui adoptent des pratiques non conformes à l’intégrité scientifique, sont nombreux. En général, les auteurs sont sollicités par mail et invités à soumettre des articles. Ceux-ci sont acceptés moyennant des frais de publication ou APC, quelle que soit la valeur scientifique des travaux soumis.

Différents outils existent pour tenter de contourner ceux-ci :

  • L’outil Compass to publish, mis au point par l’Université de Liège, permet par un test d’évaluer le degré d’authenticité de revues dites en Open Access qui exigent des frais de publication.
  • L’outil Think Check Submit propose une checklist afin d’identifier les revues et éditeurs fiables.
  • Le DOAJ (Directory of Open Access Journals) référence les revues fiables en Open Access.

 

Les accords avec les éditeurs

Plusieurs accords avec les éditeurs ont été menés par le consortium Couperin.org. Ceux-ci permettent la publication en Open Access sans paiement d’APC et/ou de remises sur les frais d’APC.

Elsevier

Les APC sont pris en charge en totalité à partir du 01/01/2024 pour les articles publiés dans la majorité des revues Elsevier. Grâce à la licence CC-BY, votre article pourra aussi être automatiquement importé par HAL.

Wiley

L’accord en cours sur la période 2022-2024 permet une prise en charge intégrale des APC pour les articles avec un auteur de correspondance.

EDP Science

L’accord en cours (2022-2026) permet de publier sans payer d’APC dans les 29 revues, majoritairement francophones, en sciences et santé, de l’éditeur.

 

 

Contacter le Pôle d'appui à la recherche

-->