Arrêtez de croire n’importe quoi ! … repérez les fake news

Source : C’est quoi les fake news ? / Jacques Azam. Milan presse, France télévision, 2017. Disponible sur : https://education.francetv.fr/matiere/actualite/ce1/video/c-est-quoi-les-fake-news [Consulté le 19/09/2018]

Visualisez aussi notre sélection de livres sur Pinterest :

C’est sur ce sujet d’actualité des « fake news » que la bibliothèque s’associe à  la Mission Culture scientifique du Mans Université dans le cadre le la Nuit européenne des chercheurs du 28 septembre en proposant une sélection de documents sur la désinformation, les rumeurs et la crédulité.

Le terme fake news émerge en 2016, tweeté par Donald Trump un mois après son élection. Depuis, il est très usité dans la presse comme dans les médias sociaux. Nous vous proposons donc de mieux appréhender le terme, ses origines et plus généralement l’envisager au sein du concept de la désinformation.

Commencez par la petite vidéo ci-contre qui vous propose, de manière ludique, une première définition et quelques exemples.
Essayez aussi ce guide des questions à se poser face une information, disponible sur : https://www.gouvernement.fr/fake-news-guide-des-questions-a-se-poser-face-a-une-information.

 

Approfondissez avec notre liste de livres et d’articles ci-dessous :

Vous trouverez les livres à l’entrée de la BU du Mans, dans le hall principal. Tous les ouvrages sont empruntables. Servez-vous !
Quant aux articles, ils sont accessibles via les liens , après identification avec vos login et mot de passe universitaires.

 

Sélection d'articles
Le danger des fake news, c'est l'infantilisation du citoyen / D'Ancona Matthew. Courrier international [en ligne]. 20 novembre 2017
Fake news et post-vérité. De l’extension de la propagande au Royaume-Uni, aux États-Unis et en France / Troude-Chastenet Patrick. Quaderni [en ligne], 2018/2 (n° 96), p. 87-101.
Fake news : engager enfin un débat public confisqué… / Frau-Meigs Divina. La Tribune [en ligne]. 10 janvier 2018, p. 104
Vous arrêterez de croire n'importe quoi / Ferraris Maurizio, propos recueillis par Portevin Catherine. Le Monde [en ligne]. 30 décembre 2017. p. IDH7
Un guide critique des fake news : de la comédie à la tragédie / Harsin Jayson. Pouvoirs [en ligne]. 2018/1 (N° 164), p. 99-119
Les « fake news » sont d'abord un marché / Askenazy Philippe. Le Monde Eco et entreprise [en ligne]. 31 janvier 2018, p. SCQ7
Fake news et droit de la concurrence : réflexions au prisme des cas Facebook et Google / Chaiehloudj Walid. Revue internationale de droit économique [en ligne]. 2018/1 (t. XXXII), p. 17-40
De quoi les fake news sont-elles le nom ? / Vanbremeersch Nicolas. Le Débat [en ligne]. 2018/3 (n° 200), p. 15-22
Sélection de livres
Crédulité & rumeurs : faire face aux théories du complot et aux fake news  / Gérald Bronner et Krassinsky - Le Lombard, 2018BD BED 
Santé, science, doit-on tout gober ?  / Florian Gouthière - Belin, 2017 610 GOU
La démocratie des crédules / Gérald Bronner - PUF, 2013302.24 BRO
L'empire des croyances / Gérald Bronner - PUF, 2003303.372 BRO
Le désenchantement de l'Internet : désinformation, rumeur et propagande / Romain Badouard - Fyp éd., 2017 302.231 BAD
La désinformation : les armes du faux  / François-Bernard Huyghe - Armand Colin, 2016 327.14 HUY
Sociologie politique des rumeurs / Philippe Aldrin - PUF, 2005 302.24 ALD
Rumeurs et légendes urbaines / Jean-Bruno Renard - PUF, 2006.- (Que sais-je ?)3445
Légendes urbaines : rumeurs d'aujourd'hui / Véronique Campion-Vincent, Jean-Bruno Renard - Payot & Rivages, 1998 302.24 CAM
Les rumeurs / Linda Simon - De Boeck, 2015 302.24 SIM
La diffusion des croyances populaires : le cas de l'effet Mozart / Adrian Bangerter - PU de Grenoble, 2008 303.372 BAN
La rumeur : histoire et fantasmes / Pascal Froissart - Belin, 2010 302.24 FRO
De bouche à oreille : naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle  / François Ploux - Aubier, 2003 302.24 PLO
Réflexions d'un historien sur les fausses nouvelles de la guerre / Marc Bloch - Ed. Allia, 2012 940.3 BLO

 

Retour sur l’animation « Les livres de ma vie » – Campus en Fête 2018

Le Jeudi 20 Septembre 2018 a eu lieu la troisième édition de « Campus en Fête ». L’animation « Les livres de ma vie » s’est déroulée de 14h à 16h, sous un soleil éclatant. De nombreux participants sont passés sur notre stand, et nous les en remercions. Nous avons décidé d’afficher les témoignages, avec les titres en regard, quand nous les possédions. Vous retrouverez les documents exposés dans l’entrée du hall de votre BU, jusqu’au 31/10/2018, mais aussi dans une exposition virtuelle que vous pourrez découvrir dans la galerie de photos jointe à ce billet.

1) Parmi les titres contemporains, ont été cités  :  Au théâtre, La nuit de Valognes d’E.E. Schmitt, qui revisite « le mythe de Don Juan ». Cette pièce a été lue au lycée et très appréciée pour son retournement de situation. Parmi les romans, le parcours de l’héroïne de La nuit sacrée de Tahar Ben Jelloun, « qui réapprend à habiter son corps de femme » a été apprécié. Pour d’autres raisons, Tropique de la violence de Nathacha Appanah, a été choisi, notamment pour son style et parce que ce texte aborde d’une belle façon « la violence à Mayotte ». Les titres Profanes de Jeanne Benameur et L’empreinte de toutes choses d’Elizabeth Gilbert, ont été cités par une lectrice qui en a savouré chaque mot. Enfin, Des pêches pour Monsieur le curé de Joanne Harris, a été lu dans un contexte particulier, « juste après Charlie », et a pris ainsi une couleur spéciale. La Littérature jeunesse n’est pas en reste et prouve que des livres que l’on lit dans son enfance ou son adolescence peuvent  continuer à nous questionner ou nous émerveiller en grandissant. On nous a parlé de : Le cycle des Passe Muraille de Christelle Dabos ; Oh boy de Marie-Aude Murail ; Combats d’hiver de Jean-Claude Mourlevat, ce dernier texte ayant été choisi car mettant en scène des « jeunes adolescents dans une société au régime totalitaire ».
Le sous-genre des Romans Policiers arrive également en bonne place. Le suspense, les rebondissements et les faux semblants sont des astuces littéraires très prisées, que l’on retrouve dans : Deux gouttes d’eau de Jacques Expert, Marche ou crève de Stephen King, Alex de Pierre Lemaitre, Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot, Les apparences de Gillian Flynn.

2) Puis vient le groupe des classiques du 20ème siècle, représentés par des fictions romanesques et de la Science Fiction. The Catcher in the Rye (l’Attrape-coeurs) de J.D Salinger, « qui conte le malaise d’un ado dépressif qui ne veut pas entrer dans le monde des adultes », est souvent relu par l’étudiant qui a souhaité parler de ce titre. La « fulgurance de l’écriture » d’André Breton dans Nadja a aussi été mise en relief. Les boutiques de cannelle de Bruno Schulz, qui fait partie des lectures obligatoires au lycée en Pologne, est un ouvrage dont sa lectrice témoigne « qu’on peut [le] lire toute la vie sans jamais se lasser ». A la recherche du temps perdu de Marcel Proust a aussi été nommé. Le titre Ulysse de James Joyce, a, quant à lui, « accroché » le lecteur alors qu’il l’avait vu dans une bibliothèque. Enfin, Fondation d’Isaac Asimov et Chroniques martiennes de Ray Bradbury, ont été cités par deux personnes différentes, qui mettaient en exergue « la réflexion » que ces textes suscitaient.

3) Les classiques des siècles passés
font aussi partie de vos livres de vie, que ce soit des Romans, comme Thérèse Raquin d’Emile Zola ou Les Misérables de Victor Hugo ; ou bien du Théâtre, avec Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, dont la « musique des alexandrins et la truculence du verbe du personnage » ont émerveillé le lecteur ; mais encore des Récits de voyage (Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil, Jean de Léry).

4) Une seule Bandes dessinées a été citée : le cycle I hate Fairyland de Young Skottie, choisi car il provoque du « rire qui fait du bien », ce qui est aussi le rôle de la lecture.

5) Outre la fiction, les Essais divers ou ouvrages scientifiques font partie des documentaires qui peuvent jouer un rôle primordial dans notre existence, en donnant un sens au monde ou en faisant naître des vocations. Voici ceux dont on nous a parlé : Les entretiens d’Hitchcock (Hitchcock- Truffaut, édition définitive), Considérations morales d’Hannah Arendt, Eléments de géologie de Maurice Renard, Yves Lagabrielle, Erwan Martin,… [et al.] [Charles Pomerol], Ho’oponopono.

A l’année prochaine pour une nouvelle animation à Campus en Fête !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votez pour votre photo préférée sur « l’or bleu » à la BU du Mans !

Du 20 au 27 septembre 2018, votre BU accueille une exposition de 10 photographies sur le thème de « l’eau, l’or bleu de l’humanité ». Ces photos sont issues d’un concours lancé par l’association « Sarthe Nature Environnement », sur le thème des usages de l’eau, afin de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la préservation de cette ressource vitale pour tous.

Voici quelques éléments de compréhension des enjeux, communiqués par l’association :
« L’eau est indispensable à la vie sur Terre. L’espèce humaine n’échappe pas à cette règle. Elle a toujours eu besoin de cette ressource, et l’exploite à de nombreuses fins : usages agricoles, industriels, domestiques, sanitaires, de loisirs, de transports… Néanmoins l’eau douce représente moins de 3 % de l’eau présente sur notre planète. Son accès et ses usages sont souvent source de conflits. C’est sa valeur inestimable qui lui vaut aujourd’hui le surnom « d’or bleu ». Ainsi il est vital de respecter, de protéger mais également de partager l’eau, aussi bien pour assurer la pérennité de son utilisation que la santé des écosystèmes naturels.
À travers cette exposition les participants ont pu faire l’éloge des usages raisonnés de l’eau autant qu’alerter sur le non-respect et la surexploitation de cette ressource inestimable qui est l’eau. »

Dans le cadre de ce concours, vous pourrez voter pour votre photo préférée, celle qui vous paraîtra évoquer le mieux les enjeux et problématiques de l’eau, mais aussi celle qui vous émouvra, qui vous séduira, que vous estimerez la plus aboutie, …
A vous de juger.
La cérémonie de remise des prix aura lieu à la BU du Mans en salle Pierre Belon le 27 septembre à partir de 18h30. Deux catégories différentes de prix seront décernées lors de cette cérémonie, le prix du public (le vôtre) et le prix du jury, qui s’est réuni le 14 septembre dernier. Cette cérémonie sera bien évidemment publique et ouverte à tous.
Exprimez votre choix en votant pour votre photo préférée, à partir du 20 septembre prochain, à la BU du Mans. Vous pouvez voter depuis la page Facebook de Sarthe Nature Environnement, ou sur le site Sarthe écologie.

« Les livres de ma vie » – Animation Campus en Fête

Venez fêter la rentrée avec nous !

En ce mois de Septembre, a lieu le traditionnel « Campus en Fête », qui permet de démarrer l’année universitaire dans une ambiance conviviale et joyeuse.

Cette année, votre BU a décidé de participer en vous proposant une animation autour de la lecture.

Livres de chevets, relectures récurrentes, certains textes nous accrochent et nous suivent dans notre parcours individuel de vie.
Choisir un livre parce que le titre nous emmène vers d’autres univers, parce que la couverture nous interpelle, parce qu’il est dans notre bibliothèque familiale ou qu’un ami nous en a parlé …
L’ouvrir …
Tourner les pages …
Lettres après lettres, mots après mots, phrases après phrases, entrer petit à petit dans un monde de fiction ou découvrir des nouveaux savoirs grâce à un ouvrage documentaire ou universitaire …
L’expérience de lecture a toujours quelque chose d’un peu magique.

Certains livres nous attrapent à tel point que nous aimons nous y replonger.
Ce sont les livres qui trainent dans nos sacs ou qui sont ouverts sur nos tables quand on s’accorde une pause autour d’un café.

Faites-nous connaitre les textes qui ont marqué votre existence, ceux qui vous accompagnent, ceux que vous relisez et qui ne vous quitteront jamais totalement …
Vous serez invités à échanger autour de ces ouvrages en nous présentant les documents que vous aurez ramenés avec vous ou dont vous nous parlerez de mémoire.

Nous garderons en souvenir de votre participation les traces de votre passage en affichant dans votre BU les mots que vous nous laisserez.
Vous serez invités à écrire quelques phrases, à votre convenance, de façon anonyme ou non, décrivant pourquoi un texte vous touche, et en multipliant l’expérience pour tous vos livres préférés si le coeur vous en dit !
Vous donnerez peut-être envie à d’autres de découvrir vos pépites …

Si vous souhaitez participer, nous vous proposons de nous faire part de votre créneau horaire approximatif de passage le 20 septembre (entre 14h et 16h), en nous écrivant à l’adresse suivante : bu-action-culturelle@univ-lemans.fr

Certains témoignages pourront être filmés et intégrés au film souvenir de Campus en Fête 2018, avec votre accord.

Retrouvez-nous à l’occasion de Campus en fête, le 20 septembre, entre 14h et 16h, et n’hésitez pas à passer sur notre stand, nous vous accueillerons avec plaisir !

L’éducation humaniste s’expose dans votre BU pour la rentrée universitaire

Du 5 au 19 septembre 2018, venez découvrir notre nouvelle exposition sur l’éducation humaniste à la BU du Mans !!!

Voir l’exposition en ligne.

Cette exposition vous propose un parcours didactique et ludique résultant d’un projet collaboratif impliquant des chercheurs de diverses universités (Le Mans, Angers, Lille, Sorbonne, Poznan) et porté par le laboratoire 3 LAM.

« La rentrée universitaire sous le signe de l’humanisme
L’inauguration de l’exposition Enfances humanistes. Parcours visuel et sonore aura lieu le mercredi 5 septembre 2018 à 18h00 à la Bibliothèque Universitaire du Mans. L’exposition virtuelle et les panneaux d’exposition qui l’accompagnent ont été réalisés par une équipe de chercheurs en lettres, langues et sciences humaines du Mans et d’Angers, en collaboration avec d’autres chercheurs français et étrangers, sous la direction de Patricia Eichel-Lojkine. Ces panneaux entrent en dialogue avec des livres du fonds ancien de la BU présentés sous vitrine.

En immersion dans l’univers scolaire à l’époque moderne
À quoi ressemblaient les écoles et la vie des enfants entre le XVIe et le XVIIIe siècle ? Quels étaient les principes de la pédagogie humaniste ? Que savons-nous des cursus et des parcours des élèves ? Que retenir de l’héritage humaniste en matière d’éducation ? L’exposition Enfances humanistes se fonde sur des documents de première main, issus notamment de fonds locaux, pour répondre à ces questions. Elle est à la portée de tous et prend la forme d’un parcours visuel et sonore aussi instructif que plaisant.

Quand l’histoire éclaire l’actualité
L’exposition rappelle des réalités un peu oubliées, qui éclairent pourtant un certain nombre de débats récurrents sur des sujets aussi divers que le bon âge pour une première scolarisation, la formation des maîtres, le caractère progressif des études, la disposition de la salle de classe, le rôle formateur des langues et cultures de l’Antiquité, l’enjeu de l’éducation des filles, les tensions entre la part théorique et la part pratique de l’enseignement… Loin de toute tentation nostalgique, la curiosité pour le passé se double ici d’un regard de citoyen qui s’interroge notamment sur la place des « humanités » dans la formation des petits Européens aujourd’hui.

Un projet régional, une exposition itinérante
L’exposition est portée par le Laboratoire Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Mans (Labo 3L.AM), Équipe d’Accueil n° 4335, dans le cadre d’un partenariat avec le programme régional Enfance&Jeunesse (EnJeu[x]). Ce projet s’inscrit aussi dans l’orientation de recherche « Rôle des arts, de la création, de la culture et du patrimoine dans le renouvellement des valeurs de l’humanisme », soutenue par le Département de recherche AACP (Arts Cultures Création Patrimoine) de l’Université Bretagne Loire (UBL). L’exposition sera présentée à la Bibliothéque Universitaire du Mans du 5 au 19 septembre 2018. Elle circulera ensuite dans divers établissements scolaires, académiques et culturels de la région (Le Mans, Laval, La Flèche), mais aussi hors de la région (Tours) et à l’étranger (Pologne). » (Communiqué de presse)

Voir le site du projet  / Contact :  Patricia Lojkine

Inauguration de l’exposition : 
Mercredi 5 septembre 2018 à 18h (Bibliothèque Universitaire du Mans) – Gratuit & ouvert à tous