Votez pour votre photo préférée sur « l’or bleu » à la BU du Mans !

Du 20 au 27 septembre 2018, votre BU accueille une exposition de 10 photographies sur le thème de « l’eau, l’or bleu de l’humanité ». Ces photos sont issues d’un concours lancé par l’association « Sarthe Nature Environnement », sur le thème des usages de l’eau, afin de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la préservation de cette ressource vitale pour tous.

Voici quelques éléments de compréhension des enjeux, communiqués par l’association :
« L’eau est indispensable à la vie sur Terre. L’espèce humaine n’échappe pas à cette règle. Elle a toujours eu besoin de cette ressource, et l’exploite à de nombreuses fins : usages agricoles, industriels, domestiques, sanitaires, de loisirs, de transports… Néanmoins l’eau douce représente moins de 3 % de l’eau présente sur notre planète. Son accès et ses usages sont souvent source de conflits. C’est sa valeur inestimable qui lui vaut aujourd’hui le surnom « d’or bleu ». Ainsi il est vital de respecter, de protéger mais également de partager l’eau, aussi bien pour assurer la pérennité de son utilisation que la santé des écosystèmes naturels.
À travers cette exposition les participants ont pu faire l’éloge des usages raisonnés de l’eau autant qu’alerter sur le non-respect et la surexploitation de cette ressource inestimable qui est l’eau. »

Dans le cadre de ce concours, vous pourrez voter pour votre photo préférée, celle qui vous paraîtra évoquer le mieux les enjeux et problématiques de l’eau, mais aussi celle qui vous émouvra, qui vous séduira, que vous estimerez la plus aboutie, …
A vous de juger.
La cérémonie de remise des prix aura lieu à la BU du Mans en salle Pierre Belon le 27 septembre à partir de 18h30. Deux catégories différentes de prix seront décernées lors de cette cérémonie, le prix du public (le vôtre) et le prix du jury, qui s’est réuni le 14 septembre dernier. Cette cérémonie sera bien évidemment publique et ouverte à tous.
Exprimez votre choix en votant pour votre photo préférée, à partir du 20 septembre prochain, à la BU du Mans. Vous pouvez voter depuis la page Facebook de Sarthe Nature Environnement, ou sur le site Sarthe écologie.

Une exposition sur le jumelage entre Le Mans et Paderborn

Du 2 au 28 février 2018, votre BU vous propose une nouvelle exposition, élaborée par les archives du Mans et la ville de Paderborn (Allemagne), sur le jumelage entre ces deux villes que plusieurs siècles d’histoire ont contribué à rapprocher.

Bernadette Mousset, enseignante au département d’allemand, dresse pour nous un portrait détaillé de cette exposition :
« La Bibliothèque Universitaire accueille en février 2018 l’exposition réalisée par le service des Archives du Mans et de Paderborn pour le cinquantenaire du jumelage des deux villes (1967-2017), qui met en lumière l’amitié séculaire unissant les deux diocèses. Conçue par les archives municipales de part et d’autre du Rhin, cette exposition en regard croisé éclaire une amitié franco-allemande hors du commun dont les 50 ans de jumelage sont l’aboutissement.
Les 22 panneaux retracent les liens qui unissent depuis douze siècles les deux villes. C’est en 836, lors du synode d’Aix-la-Chapelle, que l’évêque de Paderborn, Badurad, rencontre l’évêque du Mans, Aldric. Il lui demande alors de lui donner les reliques de St Liboire, évêque du Mans en 348, afin d’évangéliser son territoire. Les deux évêques firent alors le vœu « de fraternité et d’amour perpétuel », qui perdure à travers les vicissitudes de l’histoire.
Parmi les témoignages les plus anciens, on verra exposées des copies de lettres du XIIIè siècle entre les chapitres de la cathédrale du Mans et de Paderborn, une lettre de protection de Louis XIV en faveur de l’évêché princier de Paderborn de 1647, la supplique de l’évêque du Mans Charles de Froulay, dans laquelle celui-ci intervient auprès de Louis XV afin qu’il renouvelle la bienveillance française à Paderborn.
Les épisodes plus récents y ont aussi leur place, et notamment les premiers pas difficiles de la réconciliation après la seconde guerre mondiale. À côté d’un dessin du camp de détention de Mulsanne, on trouvera une photo du prêtre allemand Franz Stock qui, pendant la guerre, était aumônier des prisons de Paris et accompagnait les prisonniers sur leur lieu d’exécution. Après la guerre, il dirigea la formation des séminaristes prisonniers au séminaire des barbelés.
Les nombreuses photographies du Mans dans les années 1960, de rencontres entre les diocèses, les établissements scolaires, les pompiers, la police,… permettront aux uns et aux autres de retrouver dans l’exposition des visages et des lieux familiers.
Cette amitié se traduit aujourd’hui par des échanges fructueux entre Le Mans et Paderborn : entre églises, entre établissements scolaires, mais aussi à l’Université du Mans, qui porte avec l’Université de Paderborn des cursus binationaux permettant aux jeunes des deux villes de poursuivre leurs études des deux côtés du Rhin.
Le département d’allemand et la bibliothèque universitaire de l’Université du Mans remercient leurs partenaires :
– Les Archives du Mans
– Le Stadt- und Kreisarchiv de Paderborn
– L’Université Franco-Allemande pour son soutien aux cursus binationaux des deux Universités
– Alliance Europa et les Relations Internationales de l’Université du Mans pour leur soutien à la valorisation de la licence franco-allemande « Études Européennes »  »

Pour ceux qui souhaitent des explications en présentielles, des visites guidées animées par des étudiants de l’université en Études européennes sont prévues les 5 février 2018 (16h30 – 18h), 12 février 2018 (14h-16h), 21 février 2018 (9h-11h), 27 février 2018 (14h-15h30) dans le hall de la BU.

Une occasion à ne pas manquer pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire européenne, à l’histoire locale, aux échanges entre les peuples et aux histoires de belles amitiés.

Voir aussi les vidéos de l’exposition en français et en allemand

Notre sélection d’ouvrages empruntables à la BU :

« Les protecteurs de l’exil républicain espagnol » dans votre BU

A partir du mois d’octobre 2017, vous aurez l’opportunité de découvrir une importante exposition intitulée : « Les protecteurs de l’exil républicain espagnol : errance et pèlerinage », dans le hall de la BU du Mans, exposition à l’initiative du département d’Espagnol de Le Mans Université et du laboratoire 3L.AM langues, littératures, linguistique des universités d’Angers et du Mans.
Cette exposition s’inscrit dans un contexte historique qu’évoque Mr Rocardo Tejada, directeur du département d’Espagnol de l’Université et organisateur de l’exposition :

« Le 21 octobre 1937, l’armée nationaliste espagnole s’empare de toutes les provinces du Nord. Autour de 160000 personnes doivent fuir l’Espagne et se refugier d’une manière définitive en France, ou ailleurs, ou, assez souvent, juste quelques jours avant de rentrer dans la zone républicaine. Au mois de février 1939, c’est la chute de la Catalogne et la « Retirada ». Autour de 470 000 personnes (selon les chiffres de l’historien J. Rubio) doivent franchir la frontière, dans des conditions pénibles, pour se réfugier en France. Le 1er avril de cette année, c’est la victoire définitive de l’armée franquiste. Il s’agit du flux migratoire, d’un seul coup, le plus important dans toute l’histoire de la France. »

Ces exilés participeront à développer un imaginaire de l’exil, de l’errance et du voyage, à travers des personnages qui les accompagnèrent dans leur périple. Ces personnages, figures mythiques ou « saints patrons laïcs » de l’exil, s’incarnent notamment en Cervantès, le Quichotte, le Cid, Ulysse, Dante, Sénéque, Lulle, Maïmonide, Vives, Victor Hugo, Machado, parmi bien d’autres.
L’exposition se centre sur ces figures imaginaires ou historiques et explore leur lien avec l’errance et l’exil à l’aide de nombreux livres, de panneaux, d’affiches, et même d’objets. Ces documents proviennent de diverses institutions à caractère culturel ou académique françaises et espagnoles.
Plusieurs conférences accompagneront cette exposition, avec la présence de spécialistes de l’exil républicain espagnol et de l’art espagnol du 20eme siècle. Plusieurs autres manifestations, telles une pièce de théâtre de Max Aub et une lecture publique en lien avec la thématique et réalisée par des étudiants, sont également programmés.
Que vous vous intéressiez à l’histoire et à la civilisation espagnole, ou encore aux problématiques des migrations et de l’exil à travers l’Europe et même le monde, nulle doute que cette exposition parviendra à susciter votre curiosité. Et si, comme l’affirmait René Char, « La rigueur de vivre se rode sans cesse à convoiter l’exil », il s’entreprit bien là, depuis les dures réalités de l’exil des républicains espagnols, le développement d’un complexe d’images fécondes et protectrices qui dressera une ultime espérance face aux périples objectifs et mortifères du déracinement et de l’errance des exilés espagnols.

Une exposition sur l’histoire locale dans votre BU !

A la BU du Mans, nous accueillons, du 10 avril au 16 juin, une importante exposition sur un événement historique jusqu’à présent relativement méconnu : la création, en Sarthe, de l’armée autonome polonaise, en 1917.

Elaborée par l’association Kultura Polska, cette exposition comprendra notamment un parcours pédagogique et la présentation d’objets à caractère historique. Une conférence sera organisée le 20 avril 2017 à la BU, avec des historiens et des descendants de témoins de l’événement. Une belle occasion pour découvrir ce pan de l’histoire locale qui nous relie à l’histoire européenne !!! Car en reformant le canevas de cette histoire oubliée, cette exposition permet de retisser et de raffermir ces liens invisibles et fraternels qui nous unissent aux autres peuples européens.

L’exposition se tiendra à la BU du 10 avril au 16 juin 2017 aux heures d’ouverture de la bibliothèque, profitez de cette occasion de découverte et d’enrichissement et, si le cœur vous en dit, venez assister à la conférence gratuite organisée l’après-midi du 20 avril 2017 en salle Pierre Belon.

Vous trouverez ci-dessous une description plus détaillée de l’exposition par ses concepteurs, l’association Kultura Polska :

«Réveiller la Mémoire oubliée, tel est le but de cette exposition que vous présente aujourd’hui l’association « Kultura Polska ».

« Fouiller vos greniers, réveiller vos souvenirs liés à vos ancêtres, et susciter votre intérêt pour cet événement qui a eu lieu en Sarthe et qui a été occulté jusqu’à là.

L’exposition fait partie d’un projet étendu sur 4 années, qui se veut international (publications bilingues,  échanges, commémorations franco-polonaises en 2017 en Sarthe et en 2018, en Pologne), inter générationnel  (les anciens sont autant sollicités que les scolaires pour entreprendre des recherches ou organiser des conférences), mais aussi établissant un  lien durable (les contacts noués à cette occasion entre les institutions et les villes de France et de Pologne étant destinés à durer). Ce projet est labellisé par La Mission Nationale du Centenaire 1914-1918.

La création de l’armée moderne polonaise en Sarthe a été un événement historique particulier. Fait unique, cette armée a été créée dans notre département, un an avant que l’état polonais ne retrouve son indépendance et sa place sur la carte de l’Europe, jusque là occultée depuis 120 ans par la Russie,  l’Allemagne,  et l’Empire Austro Hongrois. C’est de ces pays belligérants, qui ravagent le sol polonais  que viendront des milliers de volontaires polonais, regroupés d’abord dans un premier camp d’instruction à Sillé puis à Mamers, Le Mans, Laval, Mayenne. Ils seront rejoints en même temps par des Polonais  venus des USA, d’Australie, du Brésil et d’ailleurs. »

 

 

 

 

Une exposition sur l’expérience des écoquartiers dans votre BU !

La nécessité de conjuguer l’urbanisme avec les exigences d’un développement écologiquement plus durable entraine l’émergence un peu partout en France de nouveaux aménagements urbains, les écoquartiers. Afin de vous permettre de vous informer sur ces initiatives nouvelles, votre BU vous propose, du 31 janvier au 10 février 2017, une exposition de 19 panneaux sur cette thématique.

Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur cette exposition :

« Le développement durable n’est pas l’exclusivité des territoires néo-ruraux ou agricoles : la ville durable doit devenir une réalité !

La démarche EcoQuartier est une politique publique pour faciliter l’émergence des projets d’aménagements durables. C’est une nouvelle démarche de concevoir, de construire et gérer la ville. Elle recouvre tous les aspects de l’aménagement durable, de la démarche de projet aux aspects plus techniques liés au cadre de vie et aux usages, au développement économique et territorial, ainsi qu’à la préservation des ressources et l’adaptation aux changements climatiques.

La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement des Pays de la Loire et les Directions Départementales des Territoires de la Mayenne et de la Sarthe vous présentent, à la BU de l’université du Maine du 31 janvier au 9 février 2017, une exposition sur les EcoQuartiers depuis leurs chartes projets, les projets engagés et leur labellisation en Pays de la Loire.

L’ouverture de cette exposition aura lieu le 31 janvier en présence de la DDT 72 et des étudiants en master d’Urbanisme et en management des déchets à partir de 10 heures le matin.

Tous les jours, une permanence pour vous guider tout au long du cheminement de l’exposition sera assurée de 13h00 à 14h00, par la cellule développement durable, en fonction du nombre d’inscrits de la veille (5 inscrits minimum). »