Open Access : une dynamique française et européenne

Cet été, la ministre Frédérique Vidal a présenté le Plan national pour la science ouverte (4 juillet 2018). Celui-ci met en place les conditions du développement d’une science ouverte en France.
Il est composé de trois axes majeurs :

  • généraliser l’accès ouvert aux publications
  • structurer et ouvrir les données de la recherche
  • s’inscrire dans une dynamique durable, européenne et internationale

Il s’agit, notamment, d’atteindre 100% de publications scientifiques françaises en accès ouvert.

Ce plan national répond à l’ambition européenne de l’Amsterdam Call for Action on Open Science. La France se dote ainsi d’une politique qui prolonge et amplifie les efforts de l’Union européenne.

Plus d’informations sur :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid132529/le-plan-national-pour-la-science-ouverte-les-resultats-de-la-recherche-scientifique-ouverts-a-tous-sans-entrave-sans-delai-sans-paiement.html

 

Ce 4 septembre 2018, Science Europe a annoncé le lancement de cOAlition S, accord signé par 11 agences nationales de financement de la recherche européenne, dont l’ANR pour la France. Celui-ci s’inscrit dans le plan national présenté le 4 juillet dernier par Frédérique Vidal.

Il s’articule autour du Plan S, avec 1 but et 10 principes.

But :
« D’ici à 2020, les publications scientifiques issues de la recherche financée par des subventions publiques nationales ou européennes devront être publiées en accès ouvert dans des revues ou sur des plateformes Open Access. »

Consulter les 10 principes :
https://www.scienceeurope.org/wp-content/uploads/2018/09/Plan_S.pdf (en)
https://www.couperin.org/breves/1351-coalition-s-tout-faire-pour-que-l-open-access-deveinne-une-realite-en-2020 (fr)